Régiment du Service Militaire Adapté de La Réunion
Ile de la Réunion

Carte d'identité.

Il est une île où la beauté des tropiques a donné rendez-vous à l'homme, où les contrastes géographiques, raciaux, climatiques, culturels et humains prennent leur vraie dimension.

Il est une île aux cent microclimats où le rire des flots se mêle au soupir des filaos et des cocotiers près du lagon argenté lorsque le vent de la mer vient bercer la canne.

Il est une île pétrie d'histoire, hantée par les exploits des hommes qui n'avaient peur de rien, corsaires ou pirates aux noms célèbres : Surcouf, la Buse.....

Il est une île où les hommes de toutes les races se trouvent rassemblés : Européens, Africains, Indiens, Chinois, Métis, et où la vie est une fête continuelle s'exprimant par des danses et des chansons.

Il est une île où le soleil bienveillant veille sur la faune et la flore de la terre et où les fruits s'appellent : papaye, mangue, ananas, mambolos, bilimbi, carambole, letchis, goyaves.....

Il est une île où les maisons sont de bois, où il fait bon flâner sous la fraîcheur des varangues et où les jardins d'orchidées forment des volières naturelles où les chants des oiseaux, serins, cardinaux, fait concert avec celui des pailles-en-queues.

Il est une île où l'air est chargé de senteurs sucrées, d'odeur des tamarins et où le fleuve du temps semble avoir ralenti sa marche à 10 000 km de Paris.

Il est une île enfin où les filles sont belles et "l'amour l'est doux". Cette lointaine terre française bénie des dieux et des hommes, près de l'Afrique, à mi-chemin entre les civilisations occidentales et orientales, a pour nom : La Réunion. Elle vous attend.

(extrait de "île de la Réunion France de l'océan Indien)

Situation

A environ 9 200 km de Paris.
800 km à l'est de Madagascar.
220 km au sud-ouest de l'île Maurice.
Plus de 2 000 km des côtes africaines.
La réunion, la plus grande des îles de l'archipel des Mascareignes dans le sud-ouest de l'océan Indien 21° S/55.3° E.
L'archipel des Mascareignes : île Maurice, Rodrigues, île de La Réunion.
2 512 km2, une circonférence de 207 km, 72 km de long sur 51 km de large. C'est une véritable montagne dans la mer dont les côtes peu découpées plongent directement à 4 000 mètres de profondeur.
Depuis le plancher océanique, la Réunion constitue un système volcanique de 7 km de haut et de 220 km de diamètre. Seule une petite partie est émergée de l'ordre de 1/30 ème du volume.

Statut

Département français d'outre-mer " DOM " depuis 1946, région depuis 1973. Son chef-lieu est Saint-Denis, ville située au nord de l'île.
L'île de la Réunion 24 communes pour 2 512 km2, 706 300 habitants (1999).

Retrouvez sur le site le détail des 24 communes de l'île. www.mi-aime-a-ou.com

Géographie

L'île compte deux grandes zones montagneuses volcaniques. La première couvre les deux tiers du nord, avec comme point culminant le piton des Neiges 3 070.50 m, (dernière mesure effectuée le 14 mai 2003 GPS.) L’effondrement de ses contreforts et l’érosion ont formé trois cirques au relief impressionnant : Salazie, Mafate et Cilaos. Leurs parois forment par endroit des falaises de plus de 1 000 mètres de hauteur. Ces cirques sont entaillés par un important réseau hydrographique dont les eaux rejoignent la mer en creusant de profondes gorges prolongées par des cônes de déjection. La seconde moins élevée, occupe la partie sud-est de l'île, point culminant le piton de la Fournaise, 2 631 m d'altitude, volcan de type hawaiien. Ce massif est formé de trois caldeiras emboîtées. Le volcanisme du piton de la fournaise est de type effusif, s'exprimant sous forme de coulées qui se déversent le plus souvent par des fissures latérales et qui peuvent s'étendre jusqu'à la mer. Les hautes plaines s'étendent entre ces deux zones montagneuses, la plaine des Cafres, des Palmistes, des remparts. L'île est bordée par une frange côtière de largeur variable.

Une île en création

Née il y a plu de trois million d'années, l'île n'a pas fini son évolution et vit au rythme de ses éruptions volcaniques. Les coulées de lave atteignent parfois la mer agrandissant alors l'île de quelques hectares. Une fois la lave refroidie, vous assisterez à la naissance de la végétation et de la forêt tropicale. Il faut plusieurs années pour qu'apparaissent quelques mousses sensibles à l'humidité, "le lichen". Ces derniers n'ont ni tiges, ni feuilles, ni racines et pourtant ce sont bien des végétaux. Ils s'accrochent à la lave à l'aide de petits crampons. En mourant, ils vont laisser des débris organiques sur lesquels se nourriront les fougères. L'aventure a déjà commencé. Les feuilles de ces fougères vont alors créer la matière organique suffisante pour permette l'implantation des graines venant d'Afrique, d'Asie et apportées par les oiseaux, le vent le courant marin... Les arbres et les arbustes s'adaptent à ce nouvel écosystème. C'est ainsi que 60 % de la flore indigène de l'île sont constitués de plantes qui n'existent qu'à la Réunion ou dans les Mascareignes. On estime donc à 160, les espèces de plantes à fleurs endémiques de la Réunion donc uniques au monde. Le maintien de la biodiversité en fait une des îles les mieux préservées aux monde.

Climat

La Réunion est une île tropicale dont le caractère montagneux, 40 % de sa superficie se trouve au-dessus de 1 000 mètres d’altitude, engendre de forts contrastes de température et de pluviométrie. On distingue deux saisons, de mai à octobre, la saison hivernale, l'hiver austral, de 18 °C à 25 °C sur les côtes, de novembre à avril l'été austral, chaud, pluvieux et cyclonique, de 25 °C à 32 °C sur les côtes. L'île se divise en trois grandes zones climatiques : la côte ouest "sous le vent" sèche et chaude, la côte est "au vent" vent et pluies abondantes, et les hauts de l'île avec des températures plus fraîches, et un ensoleillement qui se limite généralement au matin.

L'île de la Réunion détient des records de précipitations. L’importance des pluies cycloniques et le relief élevé de l’île permettent à La Réunion d’enregistrer un certain nombre de records mondiaux de précipitations : il tombe en moyenne plus de 12 mètres d’eau par an sur le massif du piton de la Fournaise. Paradoxalement, toute la partie ouest de l’île manque cruellement d’eau et doit faire face à des sécheresses régulières.
Source : www.mi-aime-a-ou.com

Haut de page

Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

XIIe siècle.

L'histoire de la Réunion s'apparente à celle de l'île Maurice. Elle fut d'abord visitée, mais non peuplée, par des marins malais, arabes, et européens.
L'ensemble des îles comprenant : Rodrigues, Maurice et la Réunion fut nommé archipel des Mascareignes.

XVIe siècle.

1507-1512. le navigateur portugais Pedro de MASCARENHAS découvre l'archipel. L'île est décrite comme un véritable paradis terrestre. L'île reçoit le nom de Sainte Apolline, ensuite de Mascareigne en l'honneur de l' Amiral Pedro de Mascarenhas.

XVIIe siècle.

1613. Un forban nommé Blackwell y fait escale et rebaptise l'île "England forest".

1620. Naissance à Paris de François Charpentier. La Réunion doit à cet académicien sa devise qui avait été celle de la Compagnie des Indes Orientales : Je fleurirai partout où je serai mis.

1638. Le Navire le Saint-Alexis accoste sur l'île et son capitaine en prend possession au nom du Roi de France, Louis XIII, elle est rattachée à la couronne de France, elle est dénommée Mascarin.

1649. l'île fut officiellement revendiquée par le Roi de France et rebaptisée par le gouverneur Flacourt qui lui donne le nom d' île Bourbon, du nom de la dynastie Royale Française.

1654. Les premiers occupants de l' île furent quatorze mutins, uniquement des hommes, expulsés en 1654 du Fort-Dauphin, le comptoir français de Madagascar. Ils s'installèrent dans une grotte du littoral ( Saint-Paul ). Le séjour des quatorze mutins prendra fin trois ans et huit mois plus tard, ils repartirent avec le capitaine du " Thomas-Guillaume" un certain Gosselin qui c'était arrêté à Bourbon pour y ravitailler le 28 mai 1658.

1663. Louis Payen vient s'installer sur l'île ( Saint-Paul ) en novembre 1663, avec un ami français et dix serviteurs malgaches, dont trois femmes. Les serviteurs malgaches s'enfuirent dans les montagnes, où ils conçurent les premiers Réunionnais. De Louis Payen on sait peu de choses, il est originaire de Vitry-le-François dans l'actuel département de la Marne. C'est un aventurier, il fut le premier résident volontaire de l'île.

1664. La Compagnie Française des Indes Orientales reçoit de Louis XIV, le monopole de commerce Français dans l'océan indien.

1665. Le 5 août 1665 arrive sur l'île Etienne Regnault. Il est l'envoyé de Colbert et la Compagnie Française des Indes Orientales. Etienne Regnault est accompagné d'une vingtaine d'hommes, se sont les premiers colons officiels, ils s'installent à proximité de l'étang de Saint-Paul. Etienne Regnault commis aux écritures de Colbert est nommé Gouverneur de Bourbon, une fonction qui le place comme représentant principal de l'autorité métropolitaine et chef de l'administration de sa colonie.

Aucune certitude des noms des premiers réunionnais arrivés avec Regnault, le Père Barassin dresse une liste dans " Naissance d'une chrétienté ".

René Hoareau natif de Boulogne-sur-mer. Jacques Fontaine natif de Paris. François Vallée natif de Normandie. Pierre Hibon natif de Calais. François Mussard natif d'Argenteuil. Athanase Touchard natif d'Issy. Pierre Mollet natif de Paris. Picard natif de Paris. François Ricquebourg natif d'Amiens. Pierre Collin natif de Nîmes. Jean Bellon natif de Lyon. Gilles Launay natif d'Urville (Manche). Hervé Dennemont (ou Danemont).

Bourbon est dirigée par un gouverneur ou commandant et un garde-magasin. Chef de poste en 1665, le gouverneur est subordonné à partir de 1735 au gouverneur général des îles de France et de Bourbon. Il est aidé par le garde-magasin, chargé de gérer les stocks, de faire respecter la pacte de l'Exclusif, c'est-à-dire l'obligation pour la colonie de ne commercer qu'avec la métropole et par navires métropolitains, de ne développer aucune activité susceptible de la concurrencer. Il doit, en plus de ses autres responsabilités, promouvoir le développement agricole et commercial.

Dès 1674, le gouverneur est assisté d'un conseil : Conseil de notables jusqu'en 1711. Conseil provincial de 1711 à 1724, puis Conseil supérieur. Ces conseils sont à la fois des cours de justice, des corps d'administrés ayant des pouvoirs de police et des assemblées de marchands qui gèrent les affaires de la Compagnie. Le Conseil supérieur a des attributions administratives et législatives : il concède les terres, vote les impôts, fixe le taux des taxes à l'entrée des marchandises, légifère par ordonnance.

1667. Le 10 mars 1667, la flotte de M. de Mondevergue arrive à Fort Dauphin après être passé à Bourbon et y avoir déposé cinq femmes. Mr de Mondevergne est porteur des instructions de Colbert ( créateur de la Compagnie des Indes Orientales ) pour un plan de colonisation de l'île Bourbon.

1671. Le 7 avril 1671, arrivée à Bourbon de la première escadre militaire française sous les ordres du Lieutenant-Général Jacob de la Haye.

1674. Le 1 er décembre 1674 ordonnance de Jacob de la Haye, donnant les bases de l'organisation de Bourbon. L'ordonnance dit : La chasse est interdite, attendu que nous avons observé que la liberté de la chasse rend les habitants paresseux........ Première infraction : Vingt écus d'amende. Seconde infraction la peine de Mort. Les habitants sont tenus d'élever un nombre précis de bêtes : Deux bufs, deux cents volailles, douze porcs, et de cultiver du riz, grains et légumes.
1685. Peuplée de 260 colons, Bourbon est un repaire pour les pirates. La
Compagnie Française des Indes Orientales décide de mettre fin à leurs commerces et prend le contrôle de l'île.
Source : www.mi-aime-a-ou.com

Haut de page

.