Régiment du Service Militaire Adapté de La Réunion
Animaux

Le transport de vos animaux

Les précautions à prendre

Les compagnies aériennes voulant éviter que leurs appareils ne se transforment en ménageries volantes, le transport à bord est strictement réglementé. Si vous appliquez les consignes imposées, le voyage en avion avec votre animal ne devrait pas poser trop de problèmes.

Tout d'abord, il faut bien entendu s'assurer préalablement que la compagnie acceptera votre compagnon. Précisez, au moment de votre réservation, que vous comptez emmener un animal, en spécifiant son espèce et sa race. Ces précisions sont nécessaires car les compagnies n'acceptent pas tous les animaux domestiques à bord. Les chats sont généralement acceptés, ainsi que les chiens, à condition qu'il ne s'agisse pas de molosses dangereux (pitbulls, rottweillers…) ou de chiennes en gestation. En revanche, vous aurez plus de mal à trouver des transporteurs qui admettent les oiseaux (et même s’ils sont admis, ils resteront bien sûr toujours en cage). Mêmes difficultés pour faire monter à bord les rongeurs (lapins, hamsters…).

N'oubliez pas de vous munir des documents nécessaires, surtout si vous partez à l'étranger : carnet de vaccinations ou de santé à jour (vaccin antirabique et certificat de bonne santé de moins de 3 jours avant la date d'embarquement), passeport européen, certificat d'aptitude de votre animal d'assistance, attestant qu'il s'agit bien d'un chien homologué. Pensez enfin à vous présenter au moins une demi-heure, voire plus, avant l'heure limite d'enregistrement pour accomplir les formalités requises pour votre animal.

Il est conseillé d'éviter de donner à manger à votre animal, 6h00 minimum avant le décollage et de lui faire faire dégourdir les pattes autant que possible avant l'embarquement.

La place

Votre animal est accepté à bord ? Maintenant se pose la question de sa place. Où voyagera-t-il ? En soute ou en cabine ? 

Tout est question de poids. S’il pèse moins de 4 ou 6 kg (poids maximal variable selon les compagnies), l'animal peut voyager en cabine, à l'intérieur d'un sac prévu à cet effet ou d'une cage, posé(e) à vos pieds ou sur vos genoux. Sacs ad hoc et cages sont vendus dans les boutiques des grands aéroports, mais on peut tout aussi bien en acheter auprès des comptoirs cargo des grandes compagnies. Attention : sur Air France, les petits oiseaux (canaris, perruches) ne sont pas admis en cabine.

Si votre animal pèse plus de 4 ou 6 kg, il devra voyager en soute ! Il sera installé dans une cage prévue pour lui. Les soutes des avions sont pressurisées, chauffées et ventilées.

Attention : l'avion n'est pas un zoo. Le nombre d'animaux en cabine est limité. Tout dépend du type d'appareil et de la destination. Les quelques places seront attribuées aux personnes ayant réservé en premier. Sinon, l'animal ira en soute.

Les animaux d'assistance sont acceptés par pratiquement toutes les compagnies. Lors de l'achat du billet d'avion, il est nécessaire de notifier que l'on voyage avec un animal d'assistance, ce qui permettra de se voir attribuer les sièges les plus appropriés à l'intérieur de l'appareil. 

Selon le degré d'autonomie du passager, l'animal d'assistance sera autorisé ou non à voyager en cabine. S’il est accepté en cabine, un extra seat (siège supplémentaire) lui sera assigné. Généralement, l'extra seat se trouve sur le côté de l'appareil que les autres passagers ne soient pas gênés. Le chien devra alors prendre place au pied de l'extra seat, assis ou couché. La muselière est obligatoire sur la plupart des vols.

Sur les vols Air France, sont admis à bord les animaux de moins de 6 kg (contenant compris), et tous les chiens d’assistance quel que soit leur poids. Les autres animaux voyagent en fret sur Air France Cargo, habitué à prendre en charge les voyages des plus petites bébêtes. Sur British Airways, seuls les animaux d’assistance voyagent en cabine (pour la quasi-totalité des destinations), gratuitement.

Le prix

Le transport de votre animal domestique sera payant sur la plupart des compagnies aériennes. Lors de l'enregistrement, on le pèsera dans son sac ou sa cage. Son poids s'ajoute à celui de vos bagages. Si le poids total dépasse le plafond autorisé, il vous faudra payer un supplément. Celui-ci varie en fonction de la compagnie et de la destination. Si vous emportez toute votre garde-robe et que vous voyagez avec un dogue allemand de 65 kilos, vous avez toutes les chances de passer par la case « cash » avant d'embarquer à bord. Quant aux animaux d'assistance, la plupart des compagnies appliquent pour eux la gratuité.

Votre animal doit voyager dans une cage conforme aux normes légales de l’IATA (Association du Transport Aérien International). La cage de transport doit être aérée et permettre à votre animal de se retourner. La porte doit être équipée d’un verrou ou d’un loquet fixé sur la partie extérieure de la porte et de poignées de portage.

Haut de page

.